YHWH

Le nom de Dieu est un mot de quatre lettres ...
Lecture légère de l'âge du fer
La Bible
Icône bible.svg
Gabbin 'avec Dieu
Analyse
Courtiser
Les figures

Yevon YHWH ( Yahvé , Jéhovah ou Seigneur ) est le nom personnel du monothéiste Dieu que le les Juifs , les chrétiens , et les musulmans (bien que sous le surnom arabe de Dieu ) adorerait plus tard.


Le rendu commun deYHWHest parfois appelé letétragramme(lequel est grec pour «un mot de quatre lettres»).

Contenu

Tétragramme

Histoire

La plus ancienne mention historique se trouve dans un texte égyptien du 14ème siècle avant notre ère faisant référence aux nomades du sud de la Palestine / Arabie comme ' Le Shasu de YHW ». Les hiéroglyphes égyptiens, étant en quelque sorte un jeu de devinettes comme les charades, utilisaient souvent des classificateurs pour restreindre la gamme de significations aux `` dieux '', aux `` lieux '', etc. (comme dans les charades, il y a des gestes pour `` ceci est un livre '', est un film '). Ici, «YHW» n'a pas le classificateur «dieu», soulevant ainsi la possibilité historique qu'il était vraiment un gentil type patriarcal avec une magnifique barbe blanche.

Étymologie

Il existe plusieurs points de vue sur ce que signifie YHWH et sur l'origine du terme. Le terme le plus communément accepté est que le terme vient de `` Y '' (hébreu yodh י) signifiant `` il '', et de la racine proto-sémitique `` HWY '' (> hébreu: he waw he הוה) qui signifie soit `` être '' ou 'créer' selon le contexte, le mode et l'inflexion, faisant de YHWH 'Celui qui est' ou alternativement 'Celui qui crée ». Dans Exode 3:14 , Dieu déclare, en réponse à la question 'qui êtes-vous, qui devrait m'envoyer vers le peuple de Israël ? ' - 'Ehyeh asher ehyeh' 'Je serai ce que je serai.' Dans le contexte, le mot «YHWH» pourrait également signifier «Celui qui construit».

Sans voyelles, les spécialistes de la Bible et les linguistes ne peuvent que deviner la variation de la racine HWY. Root HWY ressemble un peu à une autre racine ḤWY (> hébreu חוה ḥet waw he) `` to live '', ce qui donne le cananéen `` Ḥawwat '', la forme originale de l'hébreu `` Ḥawwah '' & Veille .


Une deuxième théorie est basée sur le linguistique preuve que le tri-racine sémitique «HWY» indique «souffler, tomber». Cet argument suggère que YHWH pourrait indiquer à un Dieu de la Tempête, comme YHWH, la troisième personne causale imparfaite, signifierait «il fait souffler [le vent] ~ il fait tomber [la pluie et la foudre]». Cela se confondrait avec la théorie selon laquelle YHWH était un Dieu de la tempête édomique qui a été adopté dans les Cananéens. culture .

Prononciation

La prononciation originale est perdue pour l'histoire , parce que la Bible hébraïque ne contient pas de voyelles, et bien sûr, ceux qui auraient connu la prononciation sont partis depuis longtemps. De plus, il était historiquement considéré comme irrespectueux de prononcer le nom de Dieu, en dehors du cadre le plus sacré. Même aujourd'hui, conservateur et Juifs orthodoxes n'emploient généralement pas Son nom, car ils considèrent qu'il est très saint de même le prononcer, alors que les chrétiens se réfèrent principalement à Lui comme «l'Éternel».


En termes pratiques, la prononciation est probablementYahvé(le apparentéyahwiyuest encore attestée en arabe; couplé à la correspondance sonore-iyuà-eh) ou quelque chose d'assez similaire, et c'est la traduction habituelle en Anglais .

Pour éviter de prononcer le nom de Dieu, parce que c'est irrespectueux, quand les Juifs lire à haute voix les Écritures hébraïques dans la prière, les quatre lettres se prononcent principalement commeAdonaï(ma Seigneur ), mais aussi comme Elohim (Dieu s - au pluriel, singulier «El») dans quelques cas. Prenant le tabou plus loin encore, certains juifs conservateurs et orthodoxes appellent simplement Dieu «HaShem», ce qui signifie littéralement «le nom». Une autre pratique juive courante, en particulier parmi les orthodoxes anglophones, consiste à écrire le nom anglais «Dieu» commeG-d.


traduction anglaise

La plupart des anglais Traductions de la Bible représente YHWH comme'leSeigneur'(en petites majuscules quand il représente YHWH) et'SeigneurDieu'ou'Le souverainSeigneur'(quand c'est 'YHWH Adonai').

La traduction comme Yhvh n'est plus utilisé. Il est communément admis que «ו» est passé de «weh» à «veh» au cours des derniers milliers d'années. (Cela, plus le fait que l'ancien Romains prononcé 'V' comme un W.)

Jéhovah contre YaHeWeHe

Une interprétation anglaise totalement sérieuse et caricaturale du nom estJéhovah, qui a été formé par une combinaison des consonnes YHWH et des signes de cantillation (voyelles) pour 'Adonai' (c'est de là que vient le 'o'), comme le mot était écrit dans le Tanakh, de sorte que même les plus distraits Juif ne prononcerait pas le nom sacré et serait Frappé en flammes . Le 'Y' est devenu 'J' et 'W' est devenu 'V' parce que c'étaient les lettres qui Latin utilisé pour représenter ces sons. Malgré les changements de son en français qui ont fait que l'anglais J et V ne ressemblent en rien à leurs ancêtres latins, cette translittération obstinément incorrecte est toujours utilisée par certains traditionaliste groupes et Les Témoins de Jéhovah .

Bien que `` Jéhovah '' se trouve généralement dans les groupes chrétiens anglophones, il peut parfois être trouvé dans les juifs anglophones. sectes ainsi que.


Les Témoins de Jéhovah insistent sur le fait que Jéhovah est le vrai nom de Dieu, ou du moins aussi proche de lui que ' Jésus 'est à l'hébreu original. Ils insistent pour utiliser ce nom pour le distinguer de ce qu'ils appellent de faux dieux. Il y a aussi quelques sectes, dont beaucoup Identité chrétienne croyants, qui insistent sur le fait que «Yahvé» est le nom propre.

YHWH le dieu

Preuve de archéologique fouilles (dans le Douglas Adamsian tradition de `` l'Institut de prendre des temps incroyablement longs pour découvrir ce qui est douloureusement évident '', même une lecture superficielle du Tanakh vieux de plusieurs millénaires ou L'Ancien Testament avec un bon esprit - bien que nous ne sachions pas à quelle fréquence cela se produit) suggère fortement que YHWH n'était pas leseulDieu, juste celui qu'Abraham a promis d'adorer pour qu'il puisse prendre tout Palestine , mettez les hommes à l'épée , les villes à la torche et les femmes au lit . L'accord comprenait également sacrifier les bonnes choses - le or , argent, vin , et animaux - à laSeigneur, c'est-à-dire faire de son prêtres riche.

Les preuves trouvées dans la ville cananéenne d'Ougarit suggèrent que les anciens Israélites pratiquaient un polythéiste Religion sémitique du nord-ouest, avec un dieu créateur,Le. Yahvé était associé à El et devint le «dieu national» des Hébreux. Il y a des preuves d'un dieu «YW» qui était le Fils d'El; YW est généralement considéré comme YHWH ou comme un jeu de mots pour faire une association plus étroite. El (et donc YHWH) avait une femme, nommée incidemment Asherah - étonnamment le Les mormons je l'ai bien fait pour une fois, et nous aurons tous le nôtre planète appelé leBattlestar Galactica, à partir duquel humains évoluera en Cylons et fondera les Douze Colonies de l'Homme, et reviendra au polythéisme.

Parce que YHWH a manifestement fait un si mauvais protecteur cosmique, tuant ses propres vassaux avec fléaux , Hellfire et le soufre, Ses royaumes protecteurs étant réduits en poussière par les Assyriens et ainsi de suite, Il fut renforcé par une fusion avec El, faisant de Lui non seulement le Dieu particulier des Hébreux mais aussi LE DIEU LE PLUS PUISSANT DU COSMOS. C'est assez clair même par une lecture superficielle de l'Ancien Testament (par ex. Premier commandement ) que même alors, les Israélites ne considéraient pas Yahvé comme le seul dieu, mais simplement le plus important. Inutile de dire qu'Il est fréquemment mentionné au pluriel (Elohim), et la phrase la plus répétée dans l'Ancien Testament est: 'Je suis le YHWH votre Elohim, l'El d'Abraham, Isaac , et Jacob ».

YHWH apparaît à être pro-choix .

Yahweh et autres dieux bibliques

Le courant dominant dans la pensée chrétienne monothéiste est que même si plusieurs noms sont utilisés pour Dieu (El / Elohim, Adonaï, Yahweh et divers autres titres et épithètes), il y avait toujours un Dieu et tous les noms se réfèrent à la même divinité. Cependant, une autre hypothèse est que les deux noms font référence à des divinités différentes. Genèse 1 et 2 offrent deux histoires de création différentes, Genèse 1 décrivant la création par Elohim et Genèse 2 par Yahweh Elohim; par conséquent, il est parfois supposé que l'histoire de la création dans la Bible a été assemblée en rassemblant deux histoires de création différentes. Les Israélites ont probablement émergé dans une société polythéiste, et ils ont peut-être adoré à l'origine un Dieu, El, et l'ont plus tard remplacé par un autre, Yahvé.

YHWH et ses femmes

Une des filles du harem de Yahweh?

Dans l'ancien Israël, Yahweh était en effet vénéré aux côtés d'Asherah, et les preuves archéologiques ainsi que les preuves bibliques le confirment. Pour plus de détails, Asherah était une déesse mère dans l'ancienne religion sémitique, identifiée comme la reine épouse du dieu sumérien Anu, et Ugaritic El, et Yahweh, le dieu d'Israël et de Juda.

Mais selon le chapitre 45 des Psaumes, Yahweh / Elohim avait beaucoup plus de partenaires de lit joue avec . L'auteur de ce poème assure au lecteur qu'il / elle ne fait pas référence à David, mais à Elohim, qui peut être assimilé à Yahweh. Le chapitre à partir du verset 6 se déroule ainsi:

45: 6Ton trône, ô Elohim, est pour toujours et à jamais: le sceptre de ton royaume est un sceptre droit.

45: 7Tu aimes la justice et tu hais la méchanceté: c'est pourquoi Elohim, ton Elohim, t'a oint de l'huile de joie au-dessus de tes semblables.

45: 8Tous tes vêtements sentent la myrrhe, l'aloès et la casse, des palais d'ivoire, par quoi ils t'ont réjoui.

45: 9Les filles du roi sont parmi tes honorables femmes, à ta droite se tenait la reine en or d'Ophir.

45:10Écoute, fille, et considère, et incline ton oreille; oublie aussi ton peuple et la maison de ton père.

45:11Ainsi le roi désirera grandement ta beauté, car il est ton Adonim; et adorez-le.

Le commentaire d'Ellicott pour les lecteurs anglais a commenté le verset 9 en disant:(9) Femmes honorables - Littéralement, précieuses, c'est-à-dire peut-être les favorites du harem.Quoi qu'il en soit, peut-être que ces femmes de Dieu avaient plus de charmes à offrir qu'Asherah, et c'est pourquoi elles n'ont pas été supprimées de la Bible.

Comme pour de nombreux autres chapitres controversés de la Bible, il convient de noter qu'il existe de nombreuses interprétations de ce poème. Franz Delitzsch a soutenu que le poème a été écrit à l'occasion du mariage de Joram de Juda avec Athaliah, tandis qu'Alexandre Kirkpatrick a soutenu qu'il se référait plutôt au mariage de Salomon avec une princesse égyptienne. Le psaume a souvent été interprété comme une prophétie messianique. Dans Hébreux 1: 8-9, les versets 6-7 sont cités comme des allusions à Jésus, et parmi les Juifs également le roi a été identifié avec le Messie et l'épouse avec Israël. Le marquage des versets pour ce psaume dans la version standard révisée (RSV) diffère de celui utilisé dans d'autres traductions. Le passage le plus controversé est le verset 7, traditionnellement traduit par `` ton trône, ô dieu, est pour toujours et à jamais '', car il semble que le poète s'adresse au roi comme `` dieu '', ce qui est théologiquement problématique (car après tout, Dieu peut pas de femmes sexy, non?). Les traductions alternatives incluent «votre trône divin dure pour toujours et à jamais» et «le Dieu éternel et éternel vous a intronisé». Ces traductions alternatives peuvent être une tentative d'effacer toute preuve que Yahvé avait son propre harem.

Anat, une déesse sémitique occidentale de l'amour et de la guerre, pourrait également être candidate à l'une des épouses de Yahweh (vraisemblablement nombreuses). Juges 5: 6 la mentionne, et le nom de l'épouse de Joseph serait Asenath (saint à Anath) dans Genèse 41:45.