Empereur romain

Quelle bande de misérables idiots!
Demain est un mystère,
mais hier c'est

Histoire
Icon history.svg
Secrets du temps passé

Bien que la plupart des dirigeants de l'ancien Rome n'étaient pas empereurs , le terme Empereurs romains est devenu le nom accepté pour les divers rois , premiers citoyens et aux titres divers autocrates qui dirigeait l'endroit à partir de Jules César. Le terme `` empereur '' dérive du Latin imperatoret du rôle de l'empereur romain en tant que commandant militaire suprême de Rome (même si dans les campagnes actuelles, les commandes sur le terrain étaient souvent déléguées à des généraux particuliers). L'histoire de l'Empire romain est généralement divisée entre le premier Principat, quand on s'attendait à ce que l'empereur soit le premier parmi ses égaux (`` primus inter pares ''), et le dernier domine (quand les empereurs n'étaient même pas censés maintenir les apparences républicaines) .


Les empereurs romains individuels étaient très variés, allant des sages et réfléchis (Marc Aurèle, Trajan, Nerva, Antonius Pius) aux cruels mais compétents (Auguste, Dioclétien, Justinien, Jules César) au insensé et tyrannique (à peu près tout le monde). Il est difficile de juger avec précision à quel point un empereur donné a pu ou non avoir été. La plupart sont morts des suites d'un assassinat, et il y a une motivation considérable pour que le dirigeant paraisse aussi mauvais que possible après la mort. En outre, dans la Rome antique, seuls trois modèles généraux étaient acceptés pour les biographies: soit le héros brillant de part en part, le vil tyran de part en part, soit quelqu'un qui a d'abord montré des promesses mais qui a ensuite dégénéré. Il est intéressant de noter que Nero et Caligula sont tous deux décrits comme ces derniers par toutes les sources disponibles. Pour cette raison, les sources anciennes doivent être lues avec un sceptique œil. Les empereurs ont remplacé le romain république avec un pour ça système de gouvernement par décret, en utilisant et en abusant religion , l'armée et le Sénat pour maintenir et étendre leur pouvoir.

Contenu

Hommes forts militaires pendant la République

La République tardive était dominée par plusieurs hommes d'État (souvent des consuls ou d'anciens consuls) qui utilisaient leur pouvoir militaire pour prendre le contrôle presque absolu de Rome pendant une crise. L'Empire lui-même peut être vu comme une simple institutionnalisation de cette pratique. Le premier empire (appelé leprincipautés) a été conçu pour donner simultanément un pouvoir absolu à une seule personne tout en maintenant l'illusion de la République. Pour mieux comprendre l'Empire, il est nécessaire de discuter de deux dirigeants militaires importants.

Sur

`` Aucun ami ne m'a jamais servi, et aucun ennemi ne m'a jamais fait de tort, que je n'ai pas remboursé en totalité ''

Lucius Cornelius Sulla (138 BCE-78 BCE) est né dans une famille patricienne de premier plan, s'assurant que ses sympathies seraient toujours avec l'aristocratique et les conservateursnobles. Il avait servi sous le célèbre consul romain Gaius Marius dans des guerres contre les tribus germaniques et nord-africaines et avait contribué à aider Rome à gagner ces guerres. Dans le même temps, Marius a obtenu une grande partie du crédit que Sulla pensait qu'il devait, bien qu'il ait été élu consul en 88 avant notre ère. Finalement, une loi accordant aux Italiens la citoyenneté romaine a été adoptée sous sa responsabilité. Il a été contraint de fuir Rome pendant les violences politiques qui ont suivi. Sulla a répondu à cela en se rendant dans son ancienne armée, en prenant le commandement, etallant à l'assaut de Rome avec ses légions,ce qui était sans précédent dans l'histoire romaine. Après être parti combattre une rébellion en Grèce, Marius est revenu pour prendre le contrôle de la République jusqu'à sa mort en 84. Sulla est retourné à Rome, a repris la ville et a procédé à se déclareret pour mettre l'État à exécution de la cause des lois du dictateur,, ou `` dictateur pour l'élaboration des lois et pour le règlement de la constitution '', avant de promulguer une série de proscriptions contre ses opposants politiques restants (principalement de laPopulairefaction). Des milliers de personnes ont été tuées au milieu du règne de terreur de Sylla, leurs biens ont été confisqués et donnés à Sulla et ses copains pour la vente. Sulla a également promulgué une série de réformes constitutionnelles et juridiques, qui comprenaient le retrait des tribunes plébéiennes de la plupart de leurs pouvoirs, le doublement de la taille du Sénat à 600 personnes, lui donnant le monopole des affaires judiciaires et la création d'une série de tribunaux pénaux. Sulla a démissionné de sa dictature après cela, a été élu consul pour 80 avant notre ère, puis s'est retiré dans sa ferme pour écrire ses mémoires.

Sulla était attaché à la République, comme en témoigne sa démission de la dictature. Cependant, son règne prouverait en fin de compte que la principale chose qui importait dans la politique romaine était de savoir qui avait le plus de soldats, pas le plus de voix. Cela deviendrait un thème récurrent tout au long de la République tardive, ainsi que du milieu à la fin de l'Empire.


Fait amusant, l'un des jeunes réformateurs à échapper à ses proscriptions était le deuxième gars de cette liste, qui allait apprendre des efforts de Sulla et les utiliser dans sa tentative de pouvoir.



Jules César

Jules César n'était pas seulement le dictateur du Hair Club for Men, mais il a inventé le peigne. Le nom César lui-même signifie «cheveux bouclés», et c'était une source de grande joie pour ses soldats.

Gaius Julius Caesar (100 BCE - 44 BCE) était un conquérant romain qui a étendu les frontières de la République romaine à travers une grande partie de l'Ouest L'Europe  . Cependant, le Sénat l'a craint et a tenté de restreindre son pouvoir croissant. César a lancé un guerre civile et a rapidement pris possession de Rome et des environs italien campagne tandis que la faction anti-César du Sénat s'enfuyait Grèce avec Pompey. Les sénateurs restants ont nommé César dictateur à vie. La guerre civile s'est poursuivie pendant que César faisait un détour à Egypte et lié avec Cléopâtre, mais finalement, César a gagné. Magnanime dans la victoire, César pardonna et rétablit ses anciens ennemis au Sénat. Pourtant, ils l'ont remboursé par un assassinat audacieux et public dans la chambre du Sénat le 15 mars suivant. Il y avait tellement de conspirateurs qu'ils se sont blessés. Un mythe à propos de César était qu'il était un grand stratège militaire. Il était plutôt un leader politique, déléguant souvent le travail de terrain à ses lieutenants et profitant des ouvertures offertes par ses hommes. Le courage et le charisme étaient certains de ses outils les plus essentiels sur le champ de bataille; c'était un véritable grand guerrier qui remontait souvent le moral de ses soldats en combattant sur les lignes de front aux côtés de ses hommes.


Pendant les jeux tenus onze jours après les ides de mars en l'honneur de Jules César, une comète brillante est apparue dans le ciel, et Octave dit que c'était une `` preuve '' que son père était devenu un Dieu . Ce superstition a contribué à aider Octavian à influencer les légions de César à ses côtés. Plus tard, de nombreux empereurs ont été divinisés après leur mort, conduisant à l'institution de la ' culte impérial ».

Jules César a établi le plan original d'utilisation Social et politique le chaos renverser un démocratique république et installer autoritaire régner. Pendant que les dictateurs allaient, César n'était pas du tout mauvais. Il a lancé une série de réformes sociales, y compris un nouveau calendrier et la réglementation du nombre de céréales ' bien-être 'destinataires. Il a essayé, mais n'a pas réussi à obtenir des terres en Italie pour que ses vétérans de la légion puissent prendre leur retraite, les laissant à son successeur. César n'était pas en fait le premier empereur romain, mais il a ouvert la voie à son fils adoptif Octavian pour mettre la République sur le tas de cendres de l'histoire en tant que `` premier citoyen '' de la Empire romain , Auguste César.


Devis

  • Je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu(«Je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu») - après la conquête de la Gaule.
  • Les dés sont jetés('les dés sont jetés') - après traverser le Rubicon .
  • 'Infamie! Infamie! Ils ont tout est entré pour moi ! ' - dans Continuer Cleo .

Empereurs

Ce sont les souverains romains qui ont reçu le titre deimperator(se traduit par `` empereur '' maintenant, mais cela signifiait autrefois `` commandant '') entre autres, commela ville(«premier homme de l'État»).

Auguste (27 BCE-14 CE)

Voir l'article principal sur ce sujet: Auguste César

Tibère (14-37 CE)

Les chances que ce soit un portrait fidèle de Tibère sont quelque part entre mince et nul.

Cruel et pervers . Il a payé de jeunes garçons pour nager dans sa piscine et le mordre.

Pour être honnête, son règne de 23 ans n'était pas vraimentcettemal. Les deux premiers tiers environ de son règne se passèrent remarquablement bien, considérant qu'il était le premier empereur après Auguste. On ne savait pas vraiment comment les choses se passeraient - étonnamment, il n'y avait pas de guerre civile, comme cela avait été typique dans le passé. Il a pu consolider l'empire et, plutôt que de continuer à massacrer des gens et à conquérir les terres voisines, a plutôt choisi de fortifier les frontières et de travailler au développement de l'économie. A sa mort, il quitta le trésor impérial avec un surplus massif (que son successeur fit rapidement disparaître ...). Cependant, les bons moments ne durent pas.

Premièrement, sa personnalité était complètement fausse pour le travail. Il détestait la politique et la politique et avait tendance à être très réservé, voire isolé, qui ne sont pas des traits souhaitables chez un leader tout-puissant. Pline l'Ancien, un contemporain brutal de Tibère, l'a appeléun homme très déprimé, 'Le plus sombre des hommes.'


Deuxièmement, le poste d'Empereur était encore assez mal défini, et on ne savait pas quelle position héritait réellement Tibère. Contrairement à la plupart des empereurs ultérieurs, Tibère semble avoir voulumoinspouvoir que celui qui lui a été conféré et s'attend à ce que le Sénat joue un rôle actif dans la gouvernance. Le Sénat, dont les membres s'étaient peut-être sentis à l'aise de servir dans une institution officielle, n'était pas d'accord. Pour sa part, Tibère a développé un mépris pour le Sénat, les qualifiant d '«hommes dignes d'être esclaves».

Troisièmement, son règne a été marqué par des crises de succession. Tibère a pris ses fonctions alors qu'il avait déjà 55 ans, et peu de gens s'attendaient à ce qu'il règne aussi longtemps que lui: cette situation a causé à plusieurs reprises des problèmes, car différentes factions se disputaient leur héritier artificiel. En 19 après JC, cinq ans après son règne, l'héritier apparent de Tibère, Germanicus, son neveu et fils adoptif, tomba malade et mourut. Pire encore, Germanicus avait accusé de son lit de mort Gnaeus Calpernius Piso, gouverneur de Syrie et allié politique de longue date de Tibère, de l'avoir empoisonné. L'accusation contre Piso - qui s'est suicidé avant la fin de son procès - combinée au contraste entre le charisme de Germanicus et l'absence de charme de Tibère, a donné lieu à des rumeurs selon lesquelles Tibère avait ordonné l'assassinat de Germanicus. Agrippina, la veuve de Germanicus, croyait aux rumeurs, et une amère querelle se développa entre elle et Tibère, dans laquelle elle rassembla les anciens partisans de son mari autour d'elle; la querelle durerait jusqu'à ce que Tibère l'ait bannie pour trahison une décennie plus tard. La décision de Tibère de faire de son fils biologique Drusus son héritier a probablement accru les soupçons. Puis, en 23 après JC, Drusus mourut aussi mystérieusement, après quoi Tibère en avait assez de la politique, et en 26 après JC, maintenant à la fin de la soixantaine, il ...parti, sans daigner nommer un successeur clair. Tibère a en grande partie laissé le règne de l'Empire entre les mains de son ami proche Sejanus, le commandant de la garde prétorienne, alors qu'il se débattait sur sa propre île de villégiature à Capri. Sejanus a alors commencé à comploter pour trahir l'empereur et usurper le trône. Les détails sont fragmentaires, mais nous savons que l'intrigue a échoué et que Sejanus a été exécuté. Ayant juste exécuté son ami proche et conseiller, Tibère serait devenu paranoïaque au cours des dernières années de son règne et aurait organisé de nombreux procès qui ont conduit à l'exécution de nombreux citoyens romains puissants. Tibère mourut à l'âge tendre de 78 ans, six ans après l'exécution de Séjan. Dans son testament, il a nommé son petit-neveu Caligula et son petit-fils adolescent Gemellus comme ses cohéritiers.

Il ne faut cependant pas oublier que peu de récits écrits survivent à cette période. Notamment, le sénateur et l'historien Tacite qui vécut une génération après Tibère composa une histoire de son règne et de ceux de ses deux successeurs et des troubles qui suivirent leurs règnes. En tant que sénateur sous Caligula et Néron qui ont éliminé une grande partie de la vitrine restante d'Auguste sur le fait que l'empereur était simplement le `` premier citoyen '', et se comportent plutôt comme les monarques / dictateurs, ils étaient en pratique sans aucun des flatteurs du sénateur. classe, Tacite avait un dédain particulier pour les empereurs en tant que personnes et en tant que fonction. Dans la même veine, suétone , bureaucrate et historien qui a écrit après Tacite, s'est concentré principalement sur le truc sensationnel et hédoniste, contrastant Tibère avec son idéal d'empereur, Auguste.

Caligula (37-41)

La statue de Caligula a l'air beaucoup plus calme qu'elle n'a le droit de le faire.

Cruel, perverti, égoïste et insensé. Si son co-héritier Gemellus avait été évité du pouvoir politique, puis exécuté pour une bonne mesure, aurait eu relations avec toutes ses sœurs , Julia Drusilla étant celle qu'il a épousée. Battre les gens avec plus de cheveux que lui, ce qui était à peu près tout le monde sans alopécie universelle. Je pensais qu'il était un dieu. Il est particulièrement célèbre pour avoir fait de son cheval Incitatus un sénateur, ou du moins avoir menacé de le faire (ce qui était peut-être moins un acte de folie qui fondait l'esprit et plus un majeur géant pour le sénat, dont les membres pensaient plutôt hautement d'eux-mêmes. ). Cependant, la plupart des affirmations sur sa folie n'ont été enregistrées que par Suetonius et Cassius Dio des décennies plus tard, et pourraient donc être des exagérations d'un véritable penchant pour les chevaux. On dit qu'il a conduit une armée au Anglais canal, s'arrêtant à la côte pour déclarer guerre sur le dieu de la mer Neptune, et a fait ses soldats ramasser des coquillages comme butin de guerre. La dernière goutte est venue quand il a ordonné qu'une statue dorée de lui-même soit construite dans le temple de Jérusalem. Il a finalement été assassiné par ses propres gardes du corps.

Claudius (41-54)

Il était considéré comme un imbécile parce qu'il boitait et balbutiait (ah, ces Romains tolérants), ce qui était probablement la raison pour laquelle Caligula ne l'avait pas fait tuer, mais Claudius est devenu empereur de toute façon. A prétendu exagérer son handicap pour survivre au règne de Caligula. Il était un écrivain prolifique et un historien amateur, bien que très peu de ses écrits (et aucun de ses travaux universitaires) survivent jusqu'à présent. Dans ses lettres, décrets et discours survivants, il apparaît comme dur mais juste. La plupart. Responsable de la construction du port d'Ostie. Repris là où Caligula s'était arrêté eteffectivement conquis Bretagne . Avait de nombreuses épouses, mais une seule d'entre elles avait été exécutée. Il a probablement été empoisonné par sa dernière impératrice pour que son fils Nero puisse prendre le relais.

Noir (54-68)

Nero approuverait probablement ce portrait.

Le neveu de Caligula, également cruel, perverti, égoïste et fou; en bref, une puce de l'ancien bloc. Participe aux Jeux Olympiques et remporte la course de chars même s'il est le seul concurrent à tomber de son char. Soi-disant joué de la lyre pendant que Rome brûlait. Il est accusé de blâmer les chrétiens pour le feu et les persécuter par la suite, bien qu'il y ait peu ou pas de preuves réelles qu'il l'ait fait. Tacitus mentionne que Néron a persécuté les `` chrétiens '' ou `` Chrestiens '' pour l'incendie en tant que bouc émissaire pour éviter le blâme (parce que même le premier texte survivant date du 11ème siècle, on ne sait pas ce que Tacite a écrit et s'il voulait dire chrétiens ou un autre groupe ). Suetonius dit que Néron a puni les disciples de Chrestus parce qu'ils ont été `` donnés à une nouvelle superstition espiègle '', tout en ne les reliant pas non plus au feu, et encore une fois ne pas être clair qu'il se référait aux vrais disciples de Jésus-Christ ou d'une autre secte.

On prétend que Nero a nourri les chrétiens avec des lions, ce qui est peu probable, car le Colisée n'était même pas encore construit; la décapitation aurait été un sort plus habituel, comme avec St Paul de Tarse , bien que des criminels de bas rang aient été nourris avec des animaux au IIe siècle de notre ère. On dit aussi qu'il a utilisé des chrétiens crucifiés recouverts de poix comme lampes dans son jardin (après les avoir incendiés), ce qui est coloré mais peut-être inexact. Le débat sur le rôle joué par Néron dans la persécution des premiers chrétiens est assez grand. Pourtant, étant donné le manque de sources contemporaines de la période du règne de Néron, et une tendance des chrétiens à revendiquer la persécution à toutes les occasions possibles , c'est ... problématique, c'est le moins qu'on puisse dire. La plupart des récits des persécutions de Néron datent des histoires du IVe siècle de deux écrivains chrétiens, Lactance et Eusèbe, ils ne sont donc ni neutres ni témoins oculaires. Mais, compte tenu de certaines de ses autres actions, comme tuer sa femme pour qu'il puisse épouser une autre femme qu'il a peut-être plus tard battue à mort alors qu'elle était enceinte de son enfant, il n'est pas difficile de deviner qu'il était capable d'une brutalité sévère, rendant il est facile de l'imaginer en train de faire ce dont il est souvent accusé.

Un acte de Nero qui était à la fois stupideetbien documenté était son Imposition politique envers Grèce , quand, après un agréable voyage au cours duquel il fut reçu (on suppose) avec grande flatterie et pompe, il décida de rembourser l'hospitalité des Grecs en les excusant - comme dans,tout le pays- du paiement des impôts impériaux. Ce serait un geste dangereux et stupide même pour un empereur comme financièrement responsable comme Tibère. Pour un dépensier comme Nero, c'était un suicide politique. L'incendie romain catastrophique qui a suivi cet édit, et le coût considérable de la reconstruction de la ville, ont nécessité des augmentations sévères des impôts partout ailleurs dans l'empire, ce qui a nui à la popularité de Néron partout sauf en Grèce; une situation dangereuse, puisque la capitale de Néron n'était pasdansGrèce.

Il a également fait poignarder sa mère après une tentative bizarre de la tuer impliquant un bateau de la mort. Littéralement, un bateau de la mort. Il avait une construction d'homme de main'un bateau pliable'qui ferait alors naufrage. Manqué. Alors que Nero n'était en aucun cas un bon dirigeant, nous devons reconnaître qu'ila faitparviennent à énerver les deux groupes de personnes dont les œuvres écrites sont les plus susceptibles d'avoir survécu jusqu'à nos jours: les chrétiens et la vieille élite sénatoriale. Il est tout à fait possible que d'autres groupes aient eu une vision plus favorable de lui mais ne se soient jamais mis à écrire la biographie de lui qu'ils prévoyaient, ou qu'ils aient écrit quelque chose, et cela s'est tout simplement perdu avec le temps. Une indication de la popularité de Nero en dehors des groupes sénatoriaux / chrétiens d'écrivains d'histoire est que plusieurs imposteurs prétendant être Nero sont apparus après sa mort. Si Nero était le monstre universellement vilipendé de nos sources écrites, il est difficile de voir pourquoi quelqu'un voudrait se faire passer pour lui ou comment cela les aiderait à prendre le contrôle de l'Empire romain. Mais il y a une raison possible, car il a souvent fait des lois qui plaisaient aux classes inférieures, c'est probablement pourquoi il était si populaire auprès d'eux (et impopulaire auprès des classes supérieures). Il est très possible et probable que c'était ce qu'il voulait, et il a été critiqué pour être obsédé par cela. Il semble qu'il a bien commencé, mais c'est dans la dernière partie de sa règle qu'il a commencé à aller un peu ... en descente. Et s'il a en fait fait beaucoup pour aider Rome après son incendie, ses efforts ont considérablement épuisé le budget de l'État. Les projets étaient si massifs que Rome n'avait pas l'argent nécessaire. Ainsi, Néron a dévalué la monnaie romaine pour la première fois dans l'histoire de l'Empire. Oh, et rappelez-vous comment il a joué un grand rôle dans la reconstruction de Rome après l'incendie? Il avait une statue de 30 mètres de haut de lui-même, le colosse de Néron, construite en bronze. La plupart des historiens conviennent que le nom du Colisée en est dérivé. Ainsi, alors que Néron était populaire auprès des classes inférieures, le Sénat ne l'aimait pas parce qu'il était très excessif.

Après les Julio-Claudians

Après Néron, il y avait tout un tas d'empereurs mineurs, certains ne régnant que quelques mois. Vespasien (69-79) a imposé une urine impôt , qui prenait en effet la pisse. Il faut dire, cependant, que cela avait du sens; l'urine des latrines publiques était collectée car, avant l'invention du savon, la seule façon de laver les vêtements était avec de l'ammoniaque, ce qui signifiait qu'ils devaient trouver une source d'urée pour se transformer en ammoniac alors ... ouais. Les Romains utilisaient l'urine pour laver leurs vêtements. Lui et son fils Titus ont également présidé la construction du Colisée et la destruction du Second Temple de Jérusalem, provoquant l'exil juif, dont les ramifications sont encore un problème important, près de 2000 ans plus tard. Titus possède l'un des meilleurs enregistrements de tout empereur romain parmi les historiens antiques, réputé pour sa générosité. Les événements majeurs au cours de son bref règne incluent l'achèvement du Colisée, l'éruption du Vésuve et un deuxième incendie de Rome qui a détruit plusieurs bâtiments importants, y compris le Panthéon d'origine, pour lequel il a pris de grandes sommes d'argent du trésor impérial pour indemniser personnellement les victimes. des catastrophes. Il est condamné dans la mémoire juive comme «Titus le méchant» pour son rôle antérieur dans la destruction du Second Temple. Domitien était un cruel paranoïaque qui ordonna des arrestations massives de toute personne soupçonnée de trahison et aimait poignarder les mouches avec sa plume.

Les cinq bons empereurs

Après tous ces autres, les Romains avaient droit à une grande pause. Et ils l'ont obtenu sous la forme de la dynastie Nerva-Antonine, nommée `` Les cinq bons empereurs '' par Niccolo Machiavel qui, étonnamment, n'aimait pas les tyrans.

  • Nerva (96-98) Décriminalisé la trahison et libéré les prisonniers politiques arrêtés sous Domitien.
  • Trajan (98-117) a étendu l'empire à son plus grand.
  • Hadrien (117-138) était célèbre pour son mur à travers la Grande-Bretagne.
  • Antoninus Pius (138-163) a apporté une réforme juridique, a interdit l'exécution d'enfants de moins de quatorze ans et a introduit diverses politiques fondées sur les droits de l'homme à Rome.
  • Marc Aurèle (161-180) a écritMéditations,considéré comme un travail classique sur Stoïcisme .

la norme

Quelque chose a choqué Commodus. Peut-être qu'il avait le nez cassé.

Puis les choses se sont de nouveau dégradées. Commode (177-192) fut co-empereur avec son père pendant trois ans; il est celui deGladiateurmême si, contrairement au film, il n'a jamais été en danger de ne pas être l'héritier, ni n'a assassiné son père. Il croyait qu'il était la réincarnation d'Hercule et aimait se déguiser en lui et saupoudrer de poussière d'or dans ses cheveux. Combattu au Colisée contre Russell Crowe a entraîné des gladiateurs et a gagné, bien que les obliger à se battre avec des épées en bois alors qu'il en utilisait des en métal aurait pu aider. Les gens avaient-ils nourri les lions pour l'avoir hué et avaient-ils brûlé un domestique pour avoir rendu son bain trop froid? Renommé Rome, l'Empire, toute la garde prétorienne et diverses rues après lui, ce qui rendait la vie vraiment déroutante. Dévaluation de la monnaie romaine tout en augmentant les impôts. En conséquence, la pauvreté de masse a fait rage dans toute Rome. Il a finalement été étranglé à mort dans son bain par son partenaire de lutte, Narcissus. Pourtant, pendant son règne, il est crédité d'avoir mis fin à lui seul à la Pax Romana (ou Pax Commodiana comme on l'appelait à son époque). Des années plus tard, la seule chose qui porte son nom est la commode. Les Romains avaient des empereurs vicieux (Caligula, Néron) et des empereurs idiots (Vespasien) mais jusqu'à l'arrivée de Commode, ils n'avaient jamais eu d'idiot vicieux auparavant.

Plusieurs Severans, une crise et Dioclès

Le meurtre de Commode a commencé l'année des cinq empereurs - si vous avez deviné que quatre de ces empereurs ont été assassinés, alors vous avez prêté attention. À la fin, un général nommé Septime Sévère prit le contrôle. Il est généralement considéré comme un bon dirigeant et un excellent général, car ses réalisations comprenaient la défaite du vieil ennemi de Rome, la Perse parthe, dans une guerre pour le contrôle de la Mésopotamie. Sous Severus, l'Empire atteignit sa plus grande étendue territoriale. En fin de compte, cependant, son règne était basé sur une armée élargie et loyale (lire: bien corrompue), qu'il a obtenue en dégradant la monnaie de Rome à deux reprises. Cela deviendrait important plus tard. . Quand il est mort, ses fils ont pris le contrôle, commençant ainsi la «dynastie Severan».

Garçon ensoleillé.

Marcus Aurelius Antoninus Augustus, mieux connu sous le nom d'Elagabalus (ou Heliogabalus), qui a essayé de «sortir de Caligula» Caligula, était membre de cette dynastie. C'était un travesti pas particulièrement doux qui devint empereur à l'âge de quatorze ans et se croyait divinement androgyne - il prit même le nom d'Elagabalus car c'était le nom d'un obscur dieu du soleil parce que, eh bien, il croyait être un Dieu du soleil. Cependant, il n'était connu comme Elagabalus qu'après sa mort. Il était assez connu pour avoir catapulté des serpents venimeux sur son propre peuple. Si vous avez gagné un prix de loterie, il vous a donné des boîtes contenant des abeilles, des chiens morts et des mouches. Les invités de la maison se voyaient offrir du pain dur comme de la pierre lorsqu'ils étaient invités à dîner dans son palais, et le plaisir ne s'arrêtait pas là: ils trouvaient un lion dans leur chambre. Il a utilisé les entrailles des enfants pour lire l'avenir. Elagabalus a finalement été assassiné à l'âge de dix-huit ans par (qui d'autre?) Les prétoriens quand il a transformé le palais en bordel (avec lui-même comme prostituée). Cependant, Caligula l'a fait en premier et s'en est sorti à l'époque (peut-être parce que Caligula lui-même n'était pas la prostituée).

Le successeur d'Elagabalus, son cousin populaire Alexandre, a eu un règne étonnamment agréable, mais à la manière romaine typique, a été assassiné - ses soldats l'ont attaqué pour avoir essayé de négocier avec certaines tribus allemandes plutôt que de commencer une nouvelle guerre contre elles. Sa mort a inauguré une période chaotique connue sous le nom de «crise du troisième siècle». La crise a duré environ cinquante ans de guerre civile et a massacré des empereurs et des empereurs en herbe. D'énormes morceaux de l'empire se sont détachés et sont devenus leurs propres empires indépendants, tandis que les tribus allemandes ont envahi et se sont déchaînées. Pendant cette période, les empereurs étaient généralement des généraux avec peu d'expérience politique, souvent des roturiers qui avaient gravi les échelons. Plus tard dans la crise, certains de ces empereurs généraux ont pu reprendre les empires séparatistes, reconstituant lentement l'empire, puis un type nommé Dioclès a pris le pouvoir. Se rebaptisant Dioclétien, il mit fin aux anciennes méthodes - l'empereur romain n'était plus techniquement responsable devant le Sénat; il était officiellement devenu un despote au pouvoir absolu. L'ancien principautés (du terme latinChef d'Étatou 'First Citizen') a cédé la place au Dominer (du mot pour «seigneur»). Dioclétien a également expérimenté la division de l'empire en morceaux plus petits et plus faciles à gérer, mais avec lui-même toujours en charge. Finalement, Dioclétien est devenu vieux et malade et est devenu le premier empereur à prendre sa retraite - c'est vrai! Tous les empereurs n'ont pas été tués!

Et le reste...

Constantine trouve que Jésus et le monde ne seront plus jamais les mêmes.

Une succession de figures mineures suit jusqu'à ce que nous arrivions à Constantin I (306-337), appelé Constantin le Grand par beaucoup. Il a légalisé le christianisme, a convoqué le Conseil de Nicée , et a fait exécuter sa femme et son fils, car il pensait qu'ils étaient sexuellement actifs l'un avec l'autre. Après lui vinrent d'autres empereurs mineurs ainsi que Julien, qui tenta de ramener Rome au paganisme (vous vous souciez de deviner comment ses efforts ont été récompensés?). Théodose I (379-395) fit du christianisme la religion d'État. Après Théodose, l'empire violemment et définitivement (ayant déjà été sectionné avant Constantin) se divisa en deux, l'Occident tombant bientôt en invasions répétées tandis que l'Est continuait.

Il y avait quelques points positifs. Au sixième siècle de notre ère, l'empereur de l'Est Justinien a tenté de reconquérir l'Empire d'Occident mais, mis à part la reprise de l'Italie et de certaines parties de l'Afrique du Nord, a échoué pour la plupart. Il a réécrit les lois romaines, qui ont jeté les bases de la plupart des lois de l'Europe moderne. Il a également régné sur l'un des pires fléaux dans l'histoire humaine, ainsi que des émeutes massives causées par des amateurs de sport indisciplinés. Sa femme et co-régnante, Theodora, était l'une des figures les plus intéressantes de l'Antiquité: elle était une ancienne `` actrice '' à une époque où les théâtres étaient essentiellement des clubs de strip-tease, vingt ans le cadet de Justinien et exceptionnellement politiquement avisé. Justinien en fit sa co-dirigeante et attribua à son mot un poids légal égal au sien, donnant ainsi à l'empire deuxde factosouverains. Héraclius a changé la langue officielle du latin au grec, puisque presque tout le monde parlait grec de toute façon, et il a finalement vaincu le vieil ennemi de Rome. Perse - juste à temps pour les adeptes de la toute nouvelle religion appelée Islam pour venir conquérir le Moyen-Orient. L'Empire d'Orient a ensuite plus ou moins boité (les vieilles modes des guerres civiles et des empereurs assassinés ne se sont jamais démodés) jusqu'en 1453 quand il est tombé aux mains des Turcs ottomans , mettant enfin fin à l'Empire romain.