Théorie du complot de dépeuplement

Certains osent l'appeler
Conspiration
Icône conspiracy.svg
QuoiELLES OU ILSne veux pas
à savoir!
Mouton éveilleurs
Théories du complot sur le dépeuplement de la la terre viennent dans un certain nombre de saveurs. Le thème général de ces théories est soit qu'il existe un plan imminent pour réduire la population en utilisant un surpopulation crise comme prétexte, ou un secret eugénisme plan couvrir . L'élite a donc besoin de tuer le ' mangeurs inutiles Ainsi, dans le premier cas, ils survivent à la crise et, dans le second, ils peuvent créer soit suffisamment de robots pour les remplacer, soit une nouvelle race de super-humains obéissants.

Contenu

'Mangeurs inutiles'

«Les mangeurs inutiles» est un terme souvent évoqué par les théoriciens du complot. C'est censément ce que les chefs de la Nouvel ordre mondial / Illuminati / Bilderbergs / Reptoïdes / peu importe qui nous appelle lors de leurs réunions dans des salles enfumées pendant qu'ils allument leurs cigares avec des billets de 100 $. Il est également parfois utilisé par survivants et attribué à tort à Henry Kissinger . Il est également communément attribué à Ted Turner, Adolf Hitler , Thomas Malthus , et Bertrand Russell . Apparemment, le terme provient de Allemagne nazie pendant le Holocauste comme 'mangeurs inutiles», se traduisant par« mangeurs inutiles ». Il a d'abord été utilisé en référence à la Programme T4 qui ciblait les malades en phase terminale, les handicapés (à la fois physiques et mentaux), les malades mentaux et les personnes âgées pour «euthanasie».


Moyens d'exécution

Le génocidaire le plan de dépeuplement implique généralement l'empoisonnement ou la stérilisation des personnes par l'utilisation de chemtrails ou fluoration de l'eau . Les transnationales agro-industrielles comme Monsanto sont souvent impliqués dans une sorte de programme visant à monopoliser l'approvisionnement alimentaire mondial afin qu'il puisse être facilement entaché de toxines . À peu près tout ce que l'on peut dire impliquer ' produits chimiques 'peut être impliqué dans ce schéma néfaste: vaccins , prétendu secret géo-ingénierie régimes, nourriture génétiquement modifiée , etc. Les variantes de la théorie incluent celles avec un anti-avortement teinte qui intègrent les théories du complot sur Parentalité planifiée , et le sida les théoriciens du complot qui croient que le SIDA a été concocté dans un laboratoire dans le but de réduire la population. Une autre variante, largement attribuable à Lyndon LaRouche , a dans le monde entier guerre nucléaire dans le cadre du plan présumé des conspirateurs avec un effondrement économique délibéré et une désindustrialisation pour forcer le monde à retourner dans un «nouvel âge sombre».

Théories anti-écologistes

Un certain nombre de ces théories ont un anti-environnementaliste courbé. Ils postulent que écologistes conspirent comme une sorte de masse Gaia culte pour tuer les mangeurs inutiles. Il y a un tout petit grain de vérité ici en ce qui concerne le vraimentnoisette écoterroristes , Pentti Linkola , ou des mouvements comme le Mouvement volontaire d'extinction humaine , qui fournissent des quantités généreuses de fourrage pour les sites de conspiration à utiliser comme moyen de Peinture tout le mouvement environnemental comme une conspiration de masse. Cela est généralement lié à une forme de théorie du complot sur le réchauffement climatique ou l'idée qui craint de surpopulation sont utilisées comme tactique pour mettre en œuvre le programme de dépeuplement. Le Club de Rome et leur livreLes limites de la croissance, et Paul R. Ehrlich et son livreLa bombe démographiquesont les sacs de frappe pratiques ici.

Effets négatifs

Les partisans de cette théorie ne parviennent souvent pas à comprendre les effets négatifs du dépeuplement et des faibles populations. Moins de personnes signifieront une main-d'œuvre plus petite, renforçant la main de ceux qui restent, ce qui entraînera des frictions entre les travailleurs et la direction. Il y aura moins de soldats pour avoir une armée forte, ce qui signifie qu'il deviendra plus difficile de maintenir adéquatement la sécurité de la société. Mais surtout, avec moins de gens, la structure du gouvernement deviendrait instable et finirait par s'effondrer.

Il convient également de noter que sur le plan économique, il y aurait également des conséquences. Comme de nombreux pays développés utilisent le capitalisme, un système économique qui dépend de la croissance humaine, un dépeuplement massif signifierait une catastrophe financière entraînant un marché volatil et en contraction. Adam Smith a établi qu'il est impératif pour les économies, en particulier celles qui utilisent le capitalisme, de maintenir la stabilité. Cela est prouvé dans des pays comme le Japon dont la croissance démographique négative contribue à ses difficultés économiques actuelles.


Ces effets posent une grande question: pourquoi un gouvernement chercherait-il à dépeupler massivement la planète alors qu'il est prouvé que cela nuit à ses intérêts et à une existence saine? S'ils le désirent vraiment, la réponse devrait être qu'ils gloutons pour la punition .



Arguments contre les théories du complot de dépopulation

Les gouvernements (intelligents) ont mis en œuvre des politiques et des pratiques pour encourager la croissance démographique ou la décourager. En Amérique, par exemple, plus les gens ont d'enfants, plus les parents ont droit aux avantages. Cela amène à se demander pourquoi un gouvernement censé être impliqué dans un grand complot de dépeuplement essaie d'amener les gens à avoir plus d'enfants et pas moins. Les théoriciens du complot sont généralement réticents à essayer d'expliquer cela ou à le faire signe que c'est une sorte de couverture.


La politique de l'enfant unique en Chine

En ce qui concerne les endroits qui le découragent, les théoriciens sont plus passionnés par les endroits dégradants comme la Chine, citant leurs politiques comme étant au cœur du complot de dépopulation. Dans Chine 's cas, leurs tentatives de réduire la population ont été provoquées, plutôt avec humour, par le gouvernement de Mao Zedong en encourageant ses citoyens à avoir le plus d'enfants possible. Leurs stratégies comprenaient souvent le découragement de l'utilisation du contrôle des naissances au point d'interdire l'importation de contraceptifs dans leur pays. Le baby-boom éventuel a naturellement entraîné une surpopulation. Dans les années 1960, l'approvisionnement alimentaire de la Chine avait du mal à maintenir l'afflux de nouveaux enfants. Ceci, avec les échecs dans la gestion des cultures, est l'une des principales raisons de la famine tristement célèbre de 1962 qui a entraîné la mort d'environ 30 millions de personnes.

Dans une tentative désespérée de ramener la population à un niveau stable et sain qu'elle pourrait gérer, le gouvernement a commencé à utiliser la propagande exhortant les citoyens à limiter le nombre d'enfants qu'ils avaient. Le gouvernement, désespéré de mettre fin à son problème de surpopulation, a promulgué la politique de l'enfant unique ramener avec force sa population à un niveau stable. Ce mouvement désespéré a eu des conséquences très négatives pour la population, faisant chuter le taux de natalité à un niveau inférieur à la stabilité. D'autres problèmes sont apparus une fois que la première génération née dans le cadre de la politique de l'enfant unique est arrivée à l'âge adulte, comme le manque de main-d'œuvre stable et un rapport déséquilibré entre hommes et femmes; capables d'avoir un seul enfant, les familles étaient susceptibles de favoriser les garçons comme futurs soutiens de famille qui pourraient subvenir aux besoins de leurs parents, les filles non plus avorté , abandonnés ou mis en adoption en Occident. Ces problèmes ont conduit à une révision de la politique de l'enfant unique pour accorder plus de latitude pour encourager davantage de naissances. Quand cela n'a pas fonctionné, le gouvernement chinois a finalement cédé et a augmenté le nombre maximum d'enfants pouvant avoir un nombre pair de deux.


Ce changement d'avis soulève une question: si des endroits comme la Chine voulaient tellement dépeupler la planète, pourquoi ne resteraient-ils pas catégoriques en ne changeant pas leurs politiques? De telles actions montrent que les gouvernements ne veulent définitivement pas de surpopulationousous-population. Ils ont besoin d'une population stable pour survivre.

Toujours pas convaincus, les gouvernements veulent des populations équilibrées?

Les gouvernements ont également pris d'autres mesures extrêmes pour lutter contre les faibles populations. Un exemple notable est la tristement célèbre taxe russe sur les personnes sans enfants adoptée sous le règne de Joseph Staline - Oui, tu l'as bien lu,cetteStaline - pour armer financièrement les gens pour qu'ils procréent pour augmenter son faible taux de natalité. Le gouvernement est même allé jusqu'à donner des médailles et des titres honorifiques aux femmes pour avoir une famille nombreuse. La politique, malgré son impopularité au sein d'une population déjà misérable, a été un succès retentissant. Le succès a été tel que le taux de natalité de la Russie a dépassé les attentes initiales du gouvernement. Satisfait que la population soit redevenue stable, la taxe a été progressivement supprimée, sans parler des nombreux avantages liés au fait d'avoir beaucoup d'enfants.

La détérioration actuelle des conditions après la chute de l'Union soviétique a fait plonger à nouveau les taux de natalité. L'idée de ramener la taxe a de nouveau été mise sur la table en 2006 avec Vladimir Poutine , ajoutant que les femmes devraient recevoir plus d'argent pour avoir un deuxième enfant. Au soulagement des sans enfants et sans enfants dans le pays, ces plans n'ont pas été mis en œuvre. Ils sont toutefois en attente, compte tenu du taux de natalité toujours en baisse.

D'autres gouvernements sont allés encore plus loin dans leurs efforts pour avoir des populations stables. Allemagne nazie a commencé une campagne pour réprimer le faible taux de natalité qui a précédé son accession au pouvoir et qui existait à ses débuts. En plus de donner des avantages aux personnes qui ont accouché, le gouvernement a interdit et sévèrement puni l'avortement, l'homosexualité et l'utilisation de la contraception. La mort était l'une des punitions les plus extrêmes infligées. Les droits des femmes étaient fortement écourté afin de les pousser dans le rôle de mère et de femme au foyer, et les droits et les avantages des personnes sans enfants ont été considérablement réduits, ce qui a conduit des personnes, en particulier des femmes, à être légalement intimidées pour avoir des enfants. Ceux qui se sont conformés ont souvent obtenu d'énormes avantages, y compris, comme en Union soviétique, des médailles pour élever des familles nombreuses.


Et si ces exemples passés ne prouvent pas suffisamment que les gouvernements ne veulent pas que les populations deviennent trop petites, le gouvernement de L'Iran précédemment encouragé les gens à avoir moins d'enfants à partir de 1989 pour lutter contre un boom de leur population de 1976 à 1996. Les politiques ont jusqu'à présent été couronnées de succès, ce qui s'est traduit par un taux de natalité sensiblement plus faible. Le gouvernement a depuis réduit le financement des programmes afin de faciliter la baisse des taux de natalité afin de stimuler ce qu'ils considèrent comme une population trop petite à leur goût. Par exemple: les vasectomies, une fois gratuites, ont pris fin en raison de la réduction des flux d'argent par le gouvernement. Le gouvernement envisage d'aller encore plus loin, montrant un vif intérêt pour l'interdiction totale des vasectomies et rendant plus difficile, voire presque impossible, pour les femmes de se faire avorter et pour les gens d'utiliser des contraceptifs.

Le taux de natalité du Japon a atteint un niveau historiquement bas en 2005, ce qui a conduit à la création d'un bureau ministériel au sein du Cabinet Office pour traiter spécifiquement la question. Le Ministère d'État chargé de la baisse du taux de natalité et de l'égalité des sexes estime qu'une plus grande égalité entre les sexes sur le lieu de travail est la méthode la plus efficace pour encourager les naissances et promeut des réductions d'impôts et des périodes plus longues de congés payés après la naissance d'un enfant.

Alors qu'est-ce que tout cela signifie?

Ce n'est pas le genre de comportement que les gouvernements affichent s'ils ont l'intention de dépeupler. Bon nombre des gouvernements susmentionnés sont particulièrement tristement célèbres pour être des États autoritaires, mais ils se sont toujours efforcés d'avoir des populations stables plutôt que de se livrer au dépeuplement. Cela nous ramène au fait précédemment établi que, sans une population stable, les gouvernements souffriront. Mais cela montre qu'ils ont un agenda dont la réalité est prouvée, à savoir un agenda démographique stable.

Un complot de dépeuplement, tout bien considéré, ne semble pas du tout probable.

Cas historiques d'effondrement rapide de la population

Au cours des années 1346 à 1353, la peste noire a coûté la vie à 75 à 200 millions de personnes en Europe et en Méditerranée, réduisant les populations de 30 à 60%. Un tel scénario profiterait aux élites dirigeantes, non? Au lieu de cela, il a marqué le glas de la système féodal . La pénurie massive de main-d'œuvre causée par la peste signifiait que les paysans avaient plus de terres, les artisans avaient moins de concurrents, de nouvelles technologies permettant d'économiser du travail se sont répandues pour compenser la perte d'une si grande partie de la main-d'œuvre, et les seigneurs féodaux devaient rivaliser pour la loyauté des paysans de peur. ils changent d'allégeance à un nouveau seigneur offrant une meilleure affaire, tandis que le une église catholique romaine fait face à une grave crise de confiance prière semblait totalement inefficace pour arrêter les ravages de la peste. L'Europe qui a émergé de la peste noire n'était pas l'ancienne qui avait été dominée par les élites de l'époque médiévale, mais à l'inverse, une Europe avec des règles du jeu équitables où le pouvoir des élites était fortement réduit, et où agricole, industriel, économique des révolutions, religieuses et intellectuelles se profilaient autour du virage.

Huh ... vous penseriez qu'au lieu de dépeuplement, les élites voudraient plutôt surpopulation afin de créer un monde où les masses grouillantes sont trop occupées à se battre les unes contre les autres pour le peu de débris des ressources limitées du monde qu'elles peuvent afin de résister sérieusement à leurs maîtres ... oh mon Dieu, Alex Jones a tout faux! Les élites n'essaient pas de nous tuer, elles veulent plus de nous! Ils veulent un bassin massif de main-d'œuvre esclave qui se fait concurrence pour ne pas pouvoir faire pression sur un front uni! Et ils répandent de fausses théories du complot aux aveugles chercheurs de vérité et les amènent à avaler leur agenda sans s'en rendre compte! Oh mon Dieu, c'est le plan parfait! Tout le monde, enlevez vos oeillères! Protéger la contraception et Avortement droits! Soutenez l'éducation, l'assainissement, les soins de santé, l'urbanisation et la stabilité dans les pays en développement afin que les familles ne se sentent pas obligées d'avoir dix enfants pour en voir deux survivre jusqu'à l'âge adulte! Briser le patriarcat pour que les femmes ne soient pas traitées comme des poulinières et obligées de pomper plus d'esclaves! Faites votre part pour lutter contre le programme de surpopulation du NWO, où nous serons tous parqués dans des enclos comme du bétail et nourris de force Vert Soylent comme notre maigre ration pour notre travail!

SE RÉVEILLER , Mouton !!!!!!!!!!

Mais que faire s'il y a vraiment un plan?

S'il y a un complot pervers, alors les gouvernements impliqués sont évidemment très heureux de se suicider. Les personnes sont les ressources les plus importantes et les plus précieuses dont dépendent les gouvernements. Comme déjà établi, trop ou trop peu d'êtres humains sont dévastateurs étant donné les nombreux effets néfastes des deux scénarios, c'est pourquoi les gouvernements font tout ce qu'ils peuvent pour que les taux de natalité restent normaux. En outre, comme les gouvernements ont augmenté en taille en raison de la croissance démographique, la diminution des populations aurait naturellement un effet inverse. Il y aurait moins de gens pour diriger le gouvernement et le faire fonctionner sans heurts. A peine la situation que veulent les personnes en position d'autorité, considérant que leur pouvoir diminue aussi.

Donc, même en supposant qu'ils soient impliqués dans des plans de dépeuplement, c'est une garantie que la nation avec laquelle ils finiront par réussir sera une sacrée petite nation sans pouvoir et sans influence.

Origines possibles

Des craintes de ce genre peuvent avoir été alimentées par la science-fiction comme le film de 1973Vert Soylent, le film de 1976La course de Logan, par Garrett Hardin proposant des riches Occidental les nations pratiquent ' éthique des bateaux de sauvetage 'en refusant l'immigration ( point de vue pas très libéral , hein?) et par des exemples réels de gouvernements qui mettent en pratique le dépeuplement radical, comme Pol Pot de Cambodge Entre 1975-1979. Cependant, en tant que théorie du complot, la portée du plan de dépopulation est globale, avec divers conspirateurs (les Rockefeller, le Club de Rome, le les Juifs , Henry Kissinger , Britanique royauté) prétendait travailler secrètement pour réduire la population mondiale de 80%.